Prophet

Si les groupes de grande qualité (notion forcément subjective !) ont été légion dans les magicals seventies, l’apparition de radicalités et de métissages dans l’univers du hard rock versus eighties a doucement mis les maîtres de musique au rancart. Prendre la succession d’entités aussi fortiches que Kansas, Styx, Boston ou encore New England s’avérait périlleux.

 

Cela en dit long sur l’exploit réalisé par Prophet, pétillant quintet du New Jersey (fief des Soprano !). Expert es pomp/rock au cœur des années Dallas, Prophet alèse sa pierre philosophale et définitive en 1988 avec l’immense « Cycle of the Moon », une des sept merveilles du pomp/rock toutes époques confondues.

 

Recentré autour des deux membres fondateurs, le guitariste Ken Dubman et le bassiste Scott Metaxas, de l’incroyable vocaliste Russel Arcara (celui de « Cycle of the Moon » !) et de quelques italiens bonne pâte (on est dans le New Jersey !) les Américains viendront répandre leur belles prophéties : des mélodies altières, des arrangements subtils et une science qui n’appartient qu’aux plus grands !